La réputation de l’actuelle A.O.C. »Vin de Savoie cru Chignin » remonte au XIème siècle, en témoignent les ruines des sept tours médiévales, vestiges d’un imposant ensemble fortifié, aujourd’hui parsemées dans le vignoble. Il est principalement issu du cépage Jacquère. Représentant 9 % de la production des vins blancs de Savoie, le Chignin est élevé sur la commune éponyme au bout de la cluse de Chambéry en face des terroirs d’Abymes et d’Apremont. Exposé Sud, Sud-Ouest, protégé des vents du Nord par le mont St Michel, le mont Rojoux et la colline de St Anthelme, le vignoble est implanté sur toute la face méridionale de la « Savoyarde ».
C’est un vin sec, discrètement fruité et léger, à la robe d’un jaune brillant qui doit être bu jeune. Senteurs de noisettes et de pommes.

Le Chignin ne doit pas être confondu avec le Chignin-Bergeron cultivé sur la même commune mais élaboré à partir de Roussanne.

La production de l’appellation Chignin en rouge est extrêmement réduite par rapport à la production de blanc. On trouve ici les trois cépages dominants en Savoie : le Gamay, le Pinot noir et la Mondeuse.

Superficie de la commune : 831 hectares
Superficie déclarée*(vin blanc) : chiffre 2003 non communiqué
Superficie déclarée* (vin rouge) : chiffre 2003 non communiqué
Superficie déclarée* (vin rosé) : chiffre 2003 non communiqué
Volumes déclarés*(vin blanc) : 7104,55 hectolitres
Volumes déclarés* (vin rouge) : 560,50 hectolitres
Volumes déclarés* (vin rosé) : 76,50 hectolitres
Volumes agréés* (vin blanc) : 6806,96 hectolitres
Volumes agréés* (vin rouge) : 546,69 hectolitres
Volumes agréés* (vin rosé) : 69,60 hectolitres
Cépages autorisés dans l’appellation :
Cépage principal : Jacquère en blanc, Gamay et Mondeuse en rouge
Autres : Aligoté, Altesse, Chardonnay, Mondeuse blanche, Velteliner rouge précoce, Cabernet franc, Cabernet sauvignon, Persan.