L’A.O.C. “Roussette de Savoie cru Frangy” est cultivée dans la vallée des Usses, en Haute-Savoie, sur les communes de Chaumont, Desingy et de Frangy.
L’A.O.C. “Roussette de Savoie” concerne ici les communes de Bassy, de Challonges, de Chaumont, de Chessenaz, de Clarafond, de Desingy, de Franclens, de Frangy, de Musieges, d’Usinens et de Vanzy.
Frangy fut jadis habité par les Romains, pris et saccagé par les Genevois en 1590.

On parle du vin de Frangy dès 1039 dans une charte de l’abbaye de Cluny. Comme les vins de Chautagne, ceux de Frangy plurent beaucoup aux Genevois, fins gosiers, avant qu’une campagne anti-alcoolique menée dès 1756 par quelques médecins helvètes et néanmoins aigris, ne fasse péricliter ce commerce. Le Frangy fut apprécié par Jean-Jacques Rousseau qui en parle dans ses Confessions : “Le vin de Frangy me parut si excellent que j’aurais rougi de fermer la bouche à un si bon hôte”.

Après avoir perdu le marché suisse les vignerons se tournèrent au lendemain de la première Guerre Mondiale vers d’autres secteurs agricoles. On tente aujourd’hui de reconstituer le vignoble.
La Roussette de Frangy est tirée de l’Altesse, c’est un vin sec et racé, de couleur jaune paille aux senteurs de violette et de noisette, et aux arômes veloutés d’amande et de miel qui se développent encore en vieillissant. Il peut être dégusté à l’apéritif aussi bien qu’au dessert et peut accompagner dignement un foie gras lorsqu’il a quelques années de cave.
On pourra trouver à Frangy quelques jolies Mondeuses sous l’appellation “Vin de Savoie”.

Superficie totale des communes : 9868 hectares
Superficie déclarée* : 18,57 hectares
Volumes déclarés* : 805,41 hectolitres
Volumes agréés* : 786 hectolitres