Déguster un vin selon les règles de l’art consiste à décrire tous les aspects visuels et gustatifs d’un vin. Ce n’est pas une tâche facile et c’est une pratique principalement utilisée par les œnologues. Voici un petit guide des grandes étapes à suivre pour déguster le vin comme un vrai professionnel.

Un guide qui nous est gentiment proposé par le blog vin BurdiVino !

L’analyse visuelle

La première étape consiste à regarder la transparence du vin, selon qu’il s’agit d’un vin limpide ou trouble. En inclinant le verre sur une surface blanche, vous pouvez analyser la taille des particules pour en déceler le degré de filtration.

Vient ensuite l’étape d’analyse de la robe. La couleur du vin annonce déjà son intensité et son âge. Pour les vins rouges, une robe de couleur grenat un peu brun indique généralement un vin âgé. Tandis que pour les vins blancs, elle est d’un ton ambré brun.

L’examen olfactif

Pour bien déguster un vin, on utilise également son nez. Pour cela, on sent une première fois le vin sans le toucher. Ensuite, faites tourner le vin dans votre verre afin d’en dégager tous les arômes. En règle générale, on retrouve cinq principaux arômes dans le vin : l’arôme floral, végétal, fruité, épicé et boisé. Des arômes de noix, de cuir ou encore de café, peuvent également être identifiés.

L’examen gustatif

Dès la première gorgée, on est déjà amené à déterminer si le vin est trop acide, intense et s’il envahit la bouche, ou bien si la mise en bouche est légère et subtile. Un vin d’une acidité équilibrée est par exemple très rafraichissant. Pour revivifier les arômes et les marier avec ces ressentis, inspirez de l’air et faites tourner le vin dans la bouche.

Toutes ces étapes pourraient paraitre prétentieuses en public, mais c’est pourtant bien le seul moyen de déguster pleinement un vin. Alors maintenant à vous de jouer !